Menu

ujack

Cart

Une révolution horticole née de plus de 20 ans de travail.

Il est une époque ou la folie horticole nous pousse à jouer aux apprentis sorciers. C'est en Floride que depuis vingt trois ans Tommy SHRIMP, essaye de croiser ses Hostas avec de nombreuses autres vivaces.

Ce diplômé de neurosciences et passionné de plantes carnivores a essayé d'induire des gènes différents dans le genre Hosta. C'est au début de l'histoire, une motivation scientifiquement basée sur l'observation de la nature et dans la quête d'une plante parfaite résistante aux baveux! Ce scientifique a écumé de nombreuses pépinières pour trouver des plantes solides. Il a sélectionné une bonne centaines de plantes porteuses de gènes augmentant hypothétiquement la résistance aux gastéropodes. Après analyse des comparaisons des génotypes, l'évidence était là!

genotype

Un nouveau genre est né depuis l'an dernier et l'article retentissant dans la revue américaine Bio Dome à fait l'effet d'une bombe outre Atlantique. Commercialement il faudra attendre encore quelques années, mais à l'image du Mukgenia croisement du Mukdénia et du Bergenia, l'Hémérosta, car c'est son nom, sera sans nul doute la vedette des jardins. Un beau feuillage d'Hosta avec en juillet toute la beauté des fleurs d'Hémérocalles.

hemerosta

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Log In or Register

fb iconLog in with Facebook